3 visiteurs en ligne

109273 consultations
d'articles depuis
le 2 mars 2006
Syndiquer ce site (xml)Syndiquer ce site (rss)

Sciences & Nature sur votre téléphone
RUBRIQUES
A LA UNE
NATURE
ENERGIES
CLIMAT
SCIENCES
SANTÉ
POLITIQUE
LES REPORTAGES
MANIFESTATIONS
DES LIVRES
PHOTOS NATURE
FRÉQUENCE TERRE
RECHERCHE


3 mots clefs max
séparés d'un espace

Tous les Articles
Le Plan du Site
Sciences&Nature
L'ASSOCIATION
NEWS LETTER
CONTACT
LE FORUM DE S&N
Sur la Toile
La web-radio nature
Infos environnement, musiques du monde !

Ligue ROC
présidée par
Hubert Reeves

Préservation de la faune sauvage
et
Biodiversité 2007
Site citoyen pour la démocratie participative â l'initiative d'Hubert Reeves

allié pour la planète

Association de protection des espèces menacées

L'Annuaire
des Sites Nature
Tous les sites Nature

Demain la Terre
Demain, la Terre...

Info-Nature

logo lamoooche annuaire rss

EDITORIAL - Dimanche 13 Mai 2007
L'industrie semencière â l'assaut de la nature : le vivant en passe d'être breveté.
L'évolution, qui s'est faite durant des millions d'années, ponctuée de plusieurs extinctions massives des espèces, a offert â notre planète une immense variété de formes de vie, d'organisations, d'interactions, qui ont leur source dans l'expression des gènes des espèces dont une partie de la régulation est environnementale. Ce résultat, appelé phénotype, est imputable autant aux gènes et â leurs promoteurs, qu'aux stimulis que l'environnement naturel (ou non) adresse. Ainsi, une même variété de tomates donnera des fruits différents selon les qualités physicochimiques du sol, les apports et la qualité de l'eau, l'exposition solaire etc. De ce fait, la vie n'est pas uniquement génétique, elle est aussi une variable soumise â ce qui l'entoure.
Cette vie est naturellement changeante, proposant au gré de sa fantaisie et des caprices de l'environnement de nouvelles formules génétiques que le milieu va sélectionner selon leur pertinence. Ces mutations, associées aux divisions cellulaires ou provoquées par le milieu (radiations...), donnent parfois â une espèce des qualités nouvelles, propices â son développement, des qualités qui se propageront suivant des modes divers selon dans quel règne elle se situe, â d'autres variétés et d'autres espèces. Croisements, bactéries et virus, vont concourir â disséminer la nouveauté dans la nature. Le gène et son promoteur, sorte d'interrupteur sur lequel l'environnement va jouer, sont ainsi le résultat de la lente et naturelle apparition puis propagation des nouveautés que la vie a proposée et que la nature a retenue.Le gène appartient donc â la nature.... Lire la suite
Le vivant peut-il être privatisé?
La photo du mois. - Toutes les photos

Olivier FRIGOUT - Rédacteur en Chef.

LE REPORTAGE DU MOIS
à« Montée des eaux : les Pays-Bas anticipent. à», par Yoann Ségalen.

Marqués par de nombreuses inondations au cours de leur histoire, les Pays-Bas ont constamment lutté pour se préserver des eaux, devenant ainsi l'un des pays les plus avancés en matière de prévention des risques dans ce domaine. Avec l'achèvement du plan Delta en 1997, l'un des projets de génie hydraulique les plus révolutionnaires jamais réalisé au monde, la Hollande croyait s'être mis â l'abri pour quelques temps des assauts de la mer du nord, mais c'était sans compter sur les effets du réchauffement climatique et la montée du niveau des océans. Lire la suite

A quelques kilomètres seulement de la mer du nord, Rotterdam est particulièrement concernée par la montée du niveau de la mer - © Yoann Ségalen
A LA UNE : LES DERNIERS ARTICLES PUBLIÉS. COMMUNIQUÉS DE PRESSE & ÉVÈNEMENTS.
Réchauffement climatique : Le Groenland fond 2 fois plus vite que prévu. - 02/05/2007
O. FRIGOUT- Rubrique : climat
C'est ce qu viennent de montrer des chercheurs du Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement (LGGE (1), Grenoble) et de l'Université catholique de Louvain (Belgique) en s'appuyant sur une nouvelle évaluation de données satellitaires et sur des modélisations climatiques régionales. Leurs travaux, paru dans la revue Geophysical Research Letters, permettent de réévaluer â la hausse la surface du Groenland touchée par la fonte au moins un jour par an, estimant qu'entre 1979 et......Lire la suite.
Fertiliser les océans : la fin d'une utopie ? - 30/04/2007
O. FRIGOUT- Rubrique : sciences
Face au réchauffement climatique, toutes les voies permettant de capturer et de piéger le CO2 sont explorées, comme celle qui consisterait â accroître artificiellement les populations de phytoplancton dans certaines régions océaniques par apport de Fer. Une technique qui vient de prendre du à« plomb à» dans l'aile avec la parution dans la revue Nature ce 26 avril des résultats d'une campagne océanographique baptisée KEOPS (1) qui s'est déroulée début 2005 au voisinage des îles Kerguelen dans......Lire la suite.
Floraison du phytoplancton au large de l`Islande.
Tchernobyl, retour sur un désastre. - 18/04/2007
O. FRIGOUT- Rubrique : lecture
Le 26 avril 1986, le réacteur numéro 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl explosait. Cet à« accident industriel à» sans précédent, qui allait être le point de départ du processus d'éclatement de l'Union soviétique, est encore l'objet d'évaluations controversées.
Depuis la France, nous nous souvenons du nuage qui n'avait pas franchi les frontières, nous supposons la contamination de nos sols, qu'il a bien fallu admettre, comme appartenant au passé, et nous portons sur les territoires......Lire la suite.

Crédit : © Igor Kostin / Sygma / Corbis
Cap : 1 million de signataires avant le 1er tour ! - 17/04/2007
O. FRIGOUT- Rubrique : politique
L'échéance approche et les candidats doivent entendre le signal que nous leur avons lancé : l'environnement ne se négocie pas, il est un patrimoine dont nous héritons et dont nos enfants vont hériter !
Aujourd'hui, plus de 700.000 personnes ont signé le Pacte écologique lancé par Nicolas Hulot, un chiffre considérable qui ne reflète pourtant pas la réelle montée en puissance dans l'opinion publique de l'exigence écologique. Le cap, hautement symbolique, du million de signataires n'est pas......Lire la suite.

Je signe le Pacte écologique
L'écureuil roux anime nos forêts, mais pour combien de temps? - 14/04/2007
O. FRIGOUT- Rubrique : nature
Je vous emmène cette semaine â la découverte du rongeur le plus apprécié de la faune sauvage de notre territoire : l'écureuil roux. Sciurus vulgaris habite les bois et les forêts de feuillus ou de résineux, les parcs et les grands jardins boisés, partout en France jusqu'â 2000 mètres d'altitude, sauf en Corse et dans les îles atlantiques. Il est aussi présent dans toutes les forêts d'Europe et d'Asie, mais a disparu de Grande Bretagne suite â l'introduction de l'Ecureuil gris......Lire la suite.
Crédit : Ecureuil roux, sud de la France © Olivier FRIGOUT
IL EST TEMPS DE S'ENGAGER POUR LA PLANETE ! Avec la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme, et l'ADEME
Fondation Nicolas Hulot, pour la Nature et l'Homme. Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie.
ROMAN S&N
PUBLICITÉ

Votre publicité ici ?

| HAUT | ACCUEIL | CONTACT | NEWS LETTER | CONTACT |
Copyright 2005 - 2007 sciencesetnature.org - Tout droit réservé