3 visiteurs en ligne

106440 consultations
d'articles depuis
le 2 mars 2006
Syndiquer ce site (xml)Syndiquer ce site (rss)

Sciences & Nature sur votre téléphone
RUBRIQUES
A LA UNE
NATURE
ENERGIES
CLIMAT
SCIENCES
SANTÉ
POLITIQUE
LES REPORTAGES
MANIFESTATIONS
DES LIVRES
PHOTOS NATURE
FRÉQUENCE TERRE
RECHERCHE


3 mots clefs max
séparés d'un espace

Tous les Articles
Le Plan du Site
Sciences&Nature
L'ASSOCIATION
NEWS LETTER
CONTACT
LE FORUM DE S&N
Sur la Toile
La web-radio nature
Infos environnement, musiques du monde !

Ligue ROC
présidée par
Hubert Reeves

Préservation de la faune sauvage
et
Biodiversité 2007
Site citoyen pour la démocratie participative â l'initiative d'Hubert Reeves

allié pour la planète

Association de protection des espèces menacées

L'Annuaire
des Sites Nature
Tous les sites Nature

Demain la Terre
Demain, la Terre...

Info-Nature

logo lamoooche annuaire rss

LES REPORTAGES de Sciences&Nature
à« Montée des eaux : les Pays-Bas anticipent. à», par Yoann Ségalen.

Marqués par de nombreuses inondations au cours de leur histoire, les Pays-Bas ont constamment lutté pour se préserver des eaux, devenant ainsi l'un des pays les plus avancés en matière de prévention des risques dans ce domaine. Avec l'achèvement du plan Delta en 1997, l'un des projets de génie hydraulique les plus révolutionnaires jamais réalisé au monde, la Hollande croyait s'être mis â l'abri pour quelques temps des assauts de la mer du nord, mais c'était sans compter sur les effets du réchauffement climatique et la montée du niveau des océans. Lire la suite

A quelques kilomètres seulement de la mer du nord, Rotterdam est particulièrement concernée par la montée du niveau de la mer - © Yoann Ségalen
S&N rencontre pour vous un chasseur d'aurores boréales

"Bonjour, je suis Gilles Boutin résident de Lévis au Québec, je suis chasseur d'aurores boréales depuis 2002 et je manque rarement une manifestation d'aurores boréales."
"La majorité de mes prises de vue sont de la région même de Québec et j'ai commencé â planifier des séjours dans le nord du Québec très près du pôle nord."
"Mon site web www.banditdenuit.com contient tout mon cheminement et parcours. Bienvenue parmi les aurores boréales du Québec nordique."Lire la suite

"Bonjour, l'aurore boréale..." - © BOUTIN
Nucléaire - Sa relance est-elle possible ?

La situation climatique en France et en Europe plus généralement, commence â inquiéter l'opinion publique. S'appuyant sur l'absence de rejet de gaz â effet de serre, l'énergie nucléaire refait surface dans les stratégies énergétiques de nombreux pays.
Opportunisme, vraie solution de recours, lobbying, quelque que soit la réalité de ce retour en grâce auprès des politiques, de nombreuses questions restent posées sur son bien-fondé.
Pour mieux comprendre les conséquences des choix qu'ont â faire nos dirigeants, il convient de répondre â certaines questions fondamentales... Lire la suite

Attention : Radiations Ionisantes
Pictogramme indiquant la présence d'une source radio-active.
La biodiversité - Illustration dà€™un cas : là€™île de Pâques.

La biodiversité est dà€™une importance vitale pour la survie de là€™homme sur la terre. La répartition de cette biodiversité est cependant très variable dà€™une région â  là€™autre de notre planète. Ainsi, certaines zones géographiques présentent une faible biodiversité et sont donc moins propices â la survie de là€™homme; elles sont aussi plus fragiles lorsquà€™elles sont confrontées â des éléments perturbateurs.
Là€™homme réussit quand même parfois â sà€™en accommoder et â sà€™implanter en de tels endroits. Là€™île de Pâques est un cas typique dà€™une telle accommodation par là€™homme. En effet, des hommes ont réussi â survivre, â sà€™accroître et â développer une culture originale sur cette petite île disposant de peu de ressources et très éloignée du reste du monde.Lire la suite
 

Crédit : © Jean Hervé DAUDE
ZNIEFF : entre avis et réalités.

Là€™inventaire des Zones Naturelles dà€™Intérêt Ecologique, Faunistique, Floristique (ZNIEFF), lancé en 1982, est réalisé dans chaque région selon une méthodologie nationale définie â la demande du ministère en charge de la protection de la nature par le Muséum National dà€™Histoire Naturelle. Il permet aux autorités locales dà€™être informées sur la présence sur certains territoires dà€™espèces animales et végétales quà€™il convient de prendre en compte pour tout projet dà€™urbanisation. Il délimite ainsi des zones considérées comme présentant un intérêt mais ne contraint en aucune façon les élus locaux.
Une situation équivoque source de conflits lorsquà€™un projet ou une décision porte atteinte â un milieu naturel quà€™aucune réglementation ne protège réellement.
Et lorsque dà€™autres enjeux viennent troubler le jeu, la situation sà€™envenime.
Cà€™est vraisemblablement ce qui sà€™est passé en Pays dà€™Auge (Normandie), lorsque la Communauté de Communes de l'Estuaire de la Dives (CCED) a décidé dà€™installer en 2005 une aire de grand passage pour les gens du voyage dans le marais de Cabourg-Varaville classé ZNIEFF 1 pour sa flore exceptionnelle et le rôle majeur quà€™il joue lors nidifications dà€™oiseaux migrateurs... Lire la suite

Crédit : © P. NATIVELLE
L'hirondelle rustique : quelques grammes de graisses pour traverser mer et désert.

Pas de printemps sans hirondelles, que ces oiseaux migrateurs annoncent par leur retour dans nos campagnes. A l'opposé du martinet, qui est plus urbain, l'hirondelle fréquente nos villages dès le mois d'avril et va y rester jusque fin septembre, date â laquelle la migration vers l'Afrique commence. Ainsi, l'hirondelle rustique ou Hirundo rustica s'est adaptée en colonisant deux milieux qui ne lui sont favorables que quelques mois dans l'année. Mais le Suivi Temporel des Oiseaux Communs par Echantillonnages Ponctuels Simples(STOC-EPS), en place depuis 1989 est alarmant. L'évolution des effectifs, analysée au Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d'Oiseaux (CRBPO), est â la baisse : 36% pour l'hirondelle rustique et jusqu'â 84% pour l'hirondelle de fenêtre. Nos comportements agricoles et les accidents climatiques ont leur part de responsabilité dans cette hécatombe. Et pourtant, ces quelques mois passés en notre compagnie sont un enchantement, et pas seulement pour les ornithologues... Lire la suite

Crédit : © O. FRIGOUT

Réchauffement climatique : des prévisions de plus en plus alarmantes.

Le scénario est une fiction pour certains, une série â épisode pour d'autres, et un film catastrophe pour les plus alarmistes. Trois catégories de citoyens, différemment répartis sur une courbe de Gauss puisque l'opinion publique est majoritairement convaincue que le réchauffement climatique est une réalité et est bien la conséquence de l'activité humaine, tout en jugeant qu'â leur niveau, il est " urgent d'attendre ".
Face â l'opinion, les faiseurs d'opinion, répartis de la même façon mais pour des raisons différentes, de plus en plus rares â considérer le " global warming " comme un phénomène naturel, et de plus en plus nombreux â être tentés par l'usage du signal d'alarme, synonyme d'audimat mais aussi de risque de perte de crédibilité. Aussi, les titres sont souvent alarmistes, et les contenus édulcorés. Mais les scientifiques sont aujourd'hui catégoriques et sonnent le tocsin : la menace est plus grande qu'ils l'ont imaginée, la survie de l'espèce est peut-être entre les mains des décideurs politiques de ce début de troisième millénaire... Lire la suite

Crédit : © O. FRIGOUT

Clonage : risques et espoirs d'une technologie encore mal maitrîsée.

Cellules souches, clonage, thérapie cellulaireà€¦, des notions souvent mal connues et qui pourtant portent aujourd'hui d'immenses espoirs thérapeutiques pour des maladies incurables. C'est sur cette méconnaissance que germent depuis quelques années les annonces médiatisées de certains laboratoires et les fantasmes d'un public tour â tour conquis puis effrayés par les progrès de la biologie cellulaire. Face â face, les défenseurs de la vie drapés des lois de bioéthique, et les équipes de chercheurs et leurs malades qui pensent toucher du doigt la guérison. Alors, clone ou pas clone?... Lire la suite

Crédit : © O. FRIGOUT

Randonnées " poubelles " à Florac (Lozère).

A la porte des Cévennes Lozériennes, où le Tarn se sépare du Tarnon, Florac porte l'image de la nature, des vacances " écolos " et des activités en plein air.
A la sortie de la sous-préfecture, dans le bourg de Saint-Julien du Gourg en direction de Mende, une déchetterie toute neuve flanquée de son quai de transfert relaie de façon plus forte encore une volonté de respect de l'environnement, que l'affiche du SICTOM, en charge de la gestion des déchets des Bassins du Haut Tarn, énonce clairement.
Même si cette politique peut trouver des raisons économiques notamment au travers de l'impact touristique du Tarn comme en aval, à Sainte-Enimie, l'action des élus locaux est louable. Nous partons alors en balade sur une ancienne route serpentant dans un vallon dans lequel les eaux de ruissellement alimentent le ruisseau d'Issenges, se jetant après avoir traverser la route dans le Tarn en contrebas.
Il fait bon malgré le gel de la nuit, et nous ne sommes pas au bout de nos surprises... Lire la suite


Crédit : © O. FRIGOUT

Hold-up légal sur les semences.

Irrigations excessives, productions intensives, pollutions des sols, l'agriculture est depuis quelques années montrée du doigt par le citoyen qui cherche le responsable des futurs maux dont il souffrira. Mais cette accusation n'est-elle pas un peu hâtive ? D'autres responsabilités ne sont-elles pas â chercher, du coté des industriels comme du législateur ? Les paysans sont-ils complices ou victimes de l'évolution de l'agriculture depuis la fin de la 2ème guerre mondiale, sont-ils coupables de n'avoir su dire non quand ils le pouvaient encore ?
Toujours est-il que le monde paysan dénonce aujourd'hui la main mise des semenciers sur la biodiversité, aidés en cela par une législation complaisante... Lire la suite


Crédit : © O. FRIGOUT
ROMAN S&N
PUBLICITÉ

Votre publicité ici ?

| HAUT | ACCUEIL | CONTACT | NEWS LETTER | CONTACT |
Copyright 2005 - 2007 sciencesetnature.org - Tout droit réservé