1 visiteur en ligne

124266 consultations
d'articles depuis
le 2 mars 2006
Syndiquer ce site (xml)Syndiquer ce site (rss)

Sciences & Nature sur votre téléphone
RUBRIQUES
A LA UNE
NATURE
ENERGIES
CLIMAT
SCIENCES
SANTÉ
POLITIQUE
LES REPORTAGES
MANIFESTATIONS
DES LIVRES
PHOTOS NATURE
FRÉQUENCE TERRE
RECHERCHE


3 mots clefs max
séparés d'un espace

Tous les Articles
Le Plan du Site
Sciences&Nature
L'ASSOCIATION
NEWS LETTER
CONTACT
LE FORUM DE S&N
Sur la Toile
La web-radio nature
Infos environnement, musiques du monde !

Ligue ROC
présidée par
Hubert Reeves

Préservation de la faune sauvage
et
Biodiversité 2007
Site citoyen pour la démocratie participative â l'initiative d'Hubert Reeves

allié pour la planète

Association de protection des espèces menacées

L'Annuaire
des Sites Nature
Tous les sites Nature

Demain la Terre
Demain, la Terre...

Info-Nature

logo lamoooche annuaire rss

Les articles sont libres d'accès mais sont protégés par les lois sur le Copyright.

Vous souhaitez être informé dès la publication de nouveaux articles ?

Inscrivez vous â la NEWS LETTER de Sciences&Nature.

31/08/2006 - Désastre écologique dans le nord-est de l'Equateur.
Cet article a été consulté 52 fois.
Des milliers de litres de pétrole se sont déversés dans la réserve naturelle de Cuyabeno (nord-est de l'Equateur) provoquant un véritable désastre écologique, ont dénoncé mercredi â Quito des organisations de défense de l'environnement. L'organisation non-gouvernementale à« Coopération pour le développement à» a envoyé mercredi â l'Union européenne (UE) qui la finance, une demande d'aide pour faire face au désastre.
à« Notre organisation a survolé la zone contaminée et s'est rendu compte de l'étendue du désastre à», a déclaré son directeur italien Andrea Cianferoni, faisant état de poissons et de caïmans morts. Les écologistes affirment que 35.000 hectares de forêts ont été affectés et accusent la compagnie pétrolière Petroecuador d'avoir recours â du matériel trop vétuste â l'origine de ce désastre. Ces derniers affirment également que les écoulements de pétrole sont au moins trois fois supérieurs aux 600 barils de pétrole reconnus par la compagnie. La catastrophe aurait été provoquée, selon eux, par la rupture d'une canalisation du pipe-line.
à« Le pétrole met en danger le système lacustre de la région composée de 17 lagunes dont sept sont déjâ contaminées à», a pour sa part déclaré M. Luis Borbor, le directeur de la réserve naturelle oâ vivent également des dauphins roses et des loutres.


De son coté Petroecuador qui a signalé la fuite il y a 13 jours, affirme qu'il s'agit à« d'un sabotage des canalisations à». Le président de la compagnie nationale pétrolière, M. Galo Chiriboga, a indiqué avoir déposé une plainte auprès de la justice.
Source : AFP

                O. FRIGOUT

Il y a aucun commentaire pour cet article.

ROMAN S&N
PUBLICITÉ

Votre publicité ici ?

| HAUT | ACCUEIL | CONTACT | NEWS LETTER | CONTACT |
Copyright 2005 - 2007 sciencesetnature.org - Tout droit réservé